FANDOM


Les Enfants Uniques de Barisol est une chanson de Mothy sortie le 16 août 2015 sur l'album Histoire du Péché Originel -Édition Complète- et faisant partie de l'Histoire du Péché Originel. Elle raconte comment les dieux Levia et Behemo se sont rencontrés pour la première fois.

RésuméModifier

« Barisol n'avait qu'un unique enfant... »
―Levia et Behemo[src]

Behemo est l'enfant unique de Barisol. Le jeune garçon, héritier d'une riche famille, aime jouer avec des poupées et porter des vêtements féminins. Tous ont tendance à l'éviter et Behemo est souvent seul. Il finit cependant par sortir avec une jeune domestique qui travaille pour lui. Un jour, il lui demande s'il peut porter ses vêtements : la jeune fille s'emporte violemment contre lui et l'insulte.

Dans un monde parallèle, Levia, l'enfant unique de Barisol, est une jeune fille prodige entrée à l'université à l'âge de six ans. Ses recherches portent sur les origines du Mal qui sévit partout, provoquant crimes et guerres. Elle finit par apprendre qu'il n'est pas originaire de son monde. Touchée par le Mal qui lui donne des pulsions meurtrières, Levia consulte un collègue, expert des mondes parallèles, qui lui conseille de s'en débarasser en tuant son autre "soi". Pendant ce temps, une arche se prépare à quitter la terre avant que celle-ci ne soit entièrement envahie par le Mal.

Un jour, alors que Behemo est réfugié dans sa chambre, au milieu de ses poupées en morceaux, et qu'un hurlement de rage retentit à l'extérieur, il aperçoit dans un miroir un autre monde, ainsi qu'une fille lui ressemblant trait pour trait tendant la main vers lui. Il s'agit de Levia, prête à le tuer. Mais la jeune fille retient son geste, comprenant à temps le piège de son collègue : en tuant Behemo, le Mal aurait pénétré en elle, lui faisant perdre sa place sur l'arche qu'il aurait alors pû occuper. L'arche décolle avec à son bord 72 passagers, dont les enfants "uniques" de Barisol. Respectivement experts de l'âme (Levia) et du corps (Behemo), ils se mettent en quête d'un paradis où créer une nouvelle humanité.

CompositionModifier

La chanson est chantée par Behemo, à travers Kagamine Len, et Levia, à travers Kagamine Rin. Plusieurs instruments ont été utilisés pour la musique, notamment un piano, un violoncelle, une batterie et un cor d'harmonie. La chanson commence par un duo piano/basse, accompagné d'une batterie à partir de 0:09. Le premier couplet commence à 0:17, chanté par Len. A 0:49, le rythme de la mélodie change pour coller aux paroles, puis reprend son cours normal à 1:09. Le deuxième couplet commence à 1:15, chanté par Rin. La mélodie, comme dans le couplet précédent, change de 1:47 à 2:03, puis reprend mais avec un piano d'une sonorité différente.

Le deuxième couplet de Len commence à 2:13 et se termine à 2:45. Il est suivi d'un court instrumental, dans lequel la basse n'est pas utilisée. Juste après commence le deuxième couplet de Rin, qui dure jusqu'à 3:25 et est suivi d'un nouvel instrumental, cette fois au piano, jusqu'à 3:33. Len chante alors un nouveau couplet, dont le rythme change à 3:50. A 4:07, un solo de violoncelle commence, accompagné graduellement d'un piano, d'une batterie et de clappements. A 4:24, Rin commence un troisième couplet, suivi d'un pré-chorus à 4:55 accompagné d'un cor d'harmonie. A 5:12, Rin et Len chantent en duo leur dernier couplet. La mélodie change, utilisant tous les instruments précédemment cités. A 5:44, le chant s'arrête et un clavecin et un cor d'harmonie peuvent être entendus avant que la chanson ne se termine à 5:58.

ParolesModifier

バリーゾールの息子は一人っ子
裕福な家庭の跡取りで
誰もが羨む美少年
だけど彼には問題があった

人形遊びが大好きで
女の子の服ばかりを着る
母の部屋から道具を盗み
こっそり化粧をしたりもする 

周りの誰しもが
そんな彼を遠ざけた
だから彼はいつだって
ひとりぼっち

バリーゾールの娘は一人っ子
千年に一度の天才児
六歳で大学に入り
人の心について研究する

止まらない犯罪や戦争
人はどうして憎みあうか
それが少しでも判ればと
彼女は研究を続けてた

そして彼女は気づいた
止まらぬ『悪意』の原因を
『それはこの世界にはない』と
知ってしまった

バリーゾールの息子は一人っ子
彼にもついに恋人ができた
勤めに来た同い年のメイド
まるで人形のように可愛い

「君の服を着させて欲しい」
ある日彼は彼女に頼んだ
彼女は酷くうろたえながら
「気持ち悪い」それだけ答えた

バリーゾールの娘は一人っ子
彼女も『悪意』に犯され始めた
何故か止まらぬ殺人衝動
彼女は同僚に相談した

並行世界の研究者
男は彼女にこう答えた
「『もう一人の自分』を消せば
君の『悪意』も消せるかもしれない」

扉の外からは怒鳴り声
彼は部屋の隅で怯えてた
室内に転がった人形
手足はバラバラで温かい

彼の目には見えていた
鏡の中の別世界
自分にそっくりな女が
手を差し伸べた

世界が「悪意」に呑まれた時
箱舟は宇宙へ飛び出した
七十二人の乗組員
その中には双子もいたという

……『自分自身』を殺す直前
彼女は真実に気がついた
これはあの男が仕組んだ
巧みな罠であるということを

私がこの手を下す時
それこそが『悪意』への入口
堕ちた私の代わりに奴が
箱舟に乗るつもりだったのだろう

バリーゾールの子供は一人っ子
だけど今ではもう二人っ子
人の心に詳しい姉と
人の身体に詳しい弟

箱舟は黒い海を進む
新たな楽園を目指して
二人の研究はいつの日か
新たな人類を創るだろう

BARIIZOORU no musuko wa hitorikko
Yuufuku na katei no atotori de
Dare mo ga urayamu bishounen
Dakedo kare ni wa mondai ga atta

Ningyou asobi ga daisuki de
Onnanoko no fuku bakari wo kiru
Haha no heya kara dougu wo nusumi
Kossori keshou wo shitari mo suru 

Mawari no dareshimo ga
Sonna kare wo toozaketa
Dakara kare wa itsu datte
Hitori bocchi

BARIIZOORU no musume wa hitorikko
Sennen ni ichido no tensaiji
Roku sai de daigaku ni hairi
Hito no kokoro ni tsuite kenkyuu suru

Tomaranai hanzai ya sensou
Hito wa doushite nikushimiau ka
Sore ga sukoshi demo wakareba to
Kanojo wa kenkyuu wo tsudzuketeta

Soshite kanojo wa kizuita
Tomaranu "akui" no genin wo
"Sore wa kono sekai ni wa nai" to
Shitte shimatta

BARIIZOORU no musuko wa hitorikko
Kare ni mo tsuini koibito ga dekita
Tsutome ni kita onaidoshi no MEIDO
Marude ningyou no you ni kawaii

"Kimi no fuku wo kisasete hoshii"
Aru hi kare wa kanojo ni tanonda
Kanojo wa hidoku urotae nagara
"Kimochi warui" soredake kotaeta

BARIIZOORU no musume wa hitorikko
Kanojo mo 'akui' ni okasare hajimeta
Nazeka tomaranu satsujin shoudou
Kanojo wa douryou ni soudan shita

Heikou sekai no kenkyuusha
Otoko wa kanojo ni kou kotaeta
"'Mouhitori no jibun' wo keseba
Kimi no 'akui' mo keseru kamo shirenai"

Tobira no soto kara wa donarigoe
Kare wa heya no sumi de obieteta
Shitsunai ni korogatta ningyou
Teashi wa barabara de atatakai

Kare no me ni wa miete ita
Kagami no naka no betsusekai
Jibun ni sokkuri na onna ga
Te wo sashinobeta

Sekai ga 'akui' ni nomareta toki
Hakobune wa uchuu e tobidashita
Nana juu ni nin no norikumiin
Sono naka ni wa futago mo ita to iu

…… "Jibun jishin" wo korosu chokuzen
Kanojo wa shinjitsu ni kigatsuita
Kore wa ano otoko ga shikunda
Takumi na wana de aru to iu koto wo

Watashi ga kono te wo kudasu toki
Sore koso ga "akui" e no iriguchi
Ochita watashi no kawari ni yatsu ga
Hakobune ni noru tsumori datta no darou

BARIIZOORU no kodomo wa hitorikko
Dakedo ima de wa mou futarikko
Hito no kokoro ni kuwashii ane to
Hito no karada ni kuwashii otouto

Hakobune wa kuroi umi wo susumu
Arata na rakuen wo mezashite
Futari no kenkyuu wa itsu no hi ka
Arata na jinrui wo tsukuru darou

Chansons liéesModifier

Queen of the GlassModifier

Queen of the Glass raconte la suite des aventures de Levia et Behemo. Elle les montre prisonniers de l'arche du Péché, tentant de s'en libérer grâce à Maria Moonlit.

AlbumsModifier

ApparitionsModifier

AnecdotesModifier

ConceptualisationModifier

  • Le fait que Levia et Behemo viennent d'univers différents et soient des images "miroirs" l'un de l'autre pourrait être un hommage à leurs Vocaloids représentatifs, Len et Rin Kagamine. En effet, le concept de Len et Rin à leur création était d'être les voix "miroirs" d'un garçon et d'une fille.

CuriositésModifier

GalerieModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.