FANDOM



« C'est pour ton bien... »
―Margarita Blankenheim[src]

Le Présent de la Princesse du Sommeil est une chanson de Mothy publiée le 23 mai 2011 sur NicoNico. Elle fait partie de la série des Sept Péchés Capitaux et représente la Paresse.

RésuméModifier

Dans la ville de Toragay, en Elphegort, Margarita Blankenheim demande à quelqu'un d'accepter son présent qui l'aidera à mieux dormir et à trouver le bonheur. Elle raconte ensuite que son mari, Kaspar Blankenheim est un coureur de jupon qui ne l'a épousé que pour la fortune de son père. Elle-même est amoureuse de lui depuis l'enfance et se souvient avec nostalgie des promesses qu'il lui faisait à cette époque. Expliquant qu'elle ne supporte plus de le voir si fatigué, elle offre à son mari un somnifère que son amie Julia Abelard lui a appris à préparer.

Peu à peu, Margarita remarque que tout le monde a ses propres soucis et décident d'offrir aux habitants de la ville son médicament pour les aider à mieux dormir la nuit. Mais les décès se succèdent et l'on comprend que son médicament est en fait du poison. Il ne reste bientôt plus personne de vivant mais Margarita se réjouit de les avoir aider ainsi à trouver le bonheur et le repos. Elle explique ensuite son geste par son triste quotidien, brisée par son mari qui ne faisait que l'utiliser, et se félicite d'avoir enfin en sa possession liberté et richesses.

Enfin, Margarita décide que c'est désormais son tour de prendre le médicament, de ne plus être la "Princesse du Sommeil" mais la "Belle au Bois Dormant". À la fin du clip, on assiste à un court dialogue entre Elluka Clockworker et Gumillia revenant de Toragay qui décide de retourner en Lucifenia pour poursuivre Julia Abelard et enquêter sur la possible implication de Père Noël.

CompositionModifier

La chanson est écrite dans l’échelle du E mineur, avec un tempo d’environ 126bmp et un mètre de 4/4. Le chant est apporté par Hatsune Miku VOCALOID2. La guitare électrique, le piano, la flûte, le synthétiseur, la guitare basse sont utilisés pour l’instrumental, de même que le son d’un chaudron bouillonnant. La chanson utilise la structure suivante :

La chanson débute avec une longue période de silence, puis à 0.14 le premier refrain est chanté, et se termine à 0.36. Le pont est joué entre 0.37 et 0.51, et le premier couplet joue entre 0.52 et 1.22. Le second couplet va entre 1.23 et 1.37, le troisième couplet est joué entre 2.08 et 2.38. Un solo de piano joue à partir du 2.38 jusqu’à 2.53. Le quatrième couplet joue entre 2.54 et 3.23. La chanson prend fin avec une variation du refrain.

ParolesModifier

「さあ 眠りなさい・・・」

眠りなさいこのgiftで よく眠れるこのgiftで
私はそう 眠らせ姫 貴方の幸せの為に・・・・・・

政略の果て 決められた婚姻
それでも貴方を愛した

欲に溺れる 無能\な遊び人
だけど前から好きだった

医者の娘の 財産だけ目当て
別にそれでも幸せよ

幼い頃の 約束も忘れて
いいのあなたのそばにいられれば

不安な情緒 悩む貴方に
とてもいい薬があるのよ
良い夢が見れるから 疲れた身癒せるわ
私からのプレゼント

眠りなさいこのgift(薬)で よく眠れるこのgift(薬)で
私はそう 眠らせ姫 貴方の幸せの為に・・・・・・

誰もが悩み 抱えているのよ
父も母も 街の人達も
夜に眠れぬ みんなの為に
giftを作る 眠れる薬

嫌な現実 叶わぬ想い
夢の中なら 忘れられるわ
ゆりかごの中 赤子のように
目を閉じたまま 委ねなさい

私の gift をみんなが飲んで
幸せになった みんながみんな
ただ一人眠れぬ 私は代わりに
自由と財を得た

眠りなさいこのgift(毒)で よく眠れるこのgift(毒)で
私はそう 眠らせ姫 希望を求めた女

お飾りのドールのように 利用されるだけの日々に
もうとっくに壊れていた 全てを壊したかったの

とてもよく効く薬なの 永遠(とわ)に眠れるほどによく効くの
これでようやく私も眠れる 眠らせ姫から眠り姫に・・・・・・

さあ、王子様
あの森で私にキスをして

"Saa nemurinasai..."

Nemurinasai kono gift de yoku nemureru kono gift de
Watashi wa sou Nemurase Hime anata no shiawase no tame ni......

Seiryaku no hate kimerareta kon'in
Soredemo anata wo aishita

Yoku ni oboreru munou na asobinin
Dakedo mae kara suki datta

Isha no musume no zaisan dake meate
Betsu ni soredemo shiawase yo

Osanai koro no yakusoku mo wasurete
Ii no anata no soba ni irarereba

Fuan na jousho nayamu anata ni
Totemo ii kusuri ga aru no yo
Yoi yume ga mireru kara tsukareta mi iyaseru wa
Watashi kara no purezento

Nemurinasai kono gift de yoku nemureru kono gift de
Watashi wa sou Nemurase Hime anata no shiawase no tame ni......

Daremo ga nayami kakaete iru no yo
Chichi mo haha mo machi no hitotachi mo
Yoru ni nemurenu minna no tame ni
Gift wo tsukuru nemureru kusuri

Iya na genjitsu kanawanu omoi
Yume no naka nara wasurerareru wa
Yurikago no naka akago no you ni
Me wo tojita mama yudanenasai

Watashi no gift wo minna ga nonde
Shiawase ni natta minna ga minna
Tada hitori nemurenu watashi wa kawari ni
Jiyuu to zai wo eta

Nemurinasai kono gift de yoku nemureru kono gift de
Watashi wa sou Nemurase Hime kibou wo motometa onna......

O-kazari no dooru no you ni riyou sareru dake no hibi ni
Mou tokku ni kowarete ita subete wo kowashitakatta no

Totemo yoku kiku kusuri na no towa ni nemureru hodo ni yoku kiku no
Kore de youyaku watashi mo nemureru Nemurase Hime kara Nemuri Hime ni......

Saa , ouji sama
Ano mori de watashi ni KISU o shi te

Chansons associéesModifier

Cinq le PierrotModifier

Cinq le Pierrot décrit les évènements suivant les meurtres de Margarita : la chanson détaille les actions de l’organisation Père Noël de Julia, dont Margarita était membre.

AlbumsModifier

ApparitionsModifier

AnecdotesModifier

ConceptualisationModifier

  • Le mot anglais gift signifie « présent » ou « cadeau » et est sous-titré par les kanji pour « gift » et « remède » ; le mot allemand gift signifie « poison » et est sous-titré ainsi durant la seconde moitié de la chanson.
  • Le clip de la chanson joue avec ceci, montrant la définition du mot par le dictionnaire anglais avant que la chanson ne débute et montre plus tard celle du dictionnaire allemand, vers la fin de la chanson.
  • Similairement, le mot utilisé pour « sommeil » (眠らせ) signifie également « tuer », en référence à la double nature du cadeau de Margarita.
  • Le titre anglais de la chanson, « Belphegor’s Gift », est une référence à Belphégor, le patron démon de la Paresse, et au jeu de mot avec gift mentionné précédemment.
  • En ayant recours à des inspirations pour les thèmes de la « paresse » et du « sommeil », mothy était influencé per les histoires de la Belle au Bois Dormant, Blanche-Neige, et dans une moindre mesure, Raiponce.

CuriositésModifier

  • A un certain moment du clip, des titres de l’actualité apparaissent, expliquant la progression des évènements à Elphegort quand Toragay plonge dans la panique au vu du nombre croissant de morts ; avec la coupure de tout échange avec la ville après la fin des meurtres en série, la Fondation Freesis est engagée pour enquêter.
  • Le livret de l'album Evils Court détaille les causes des meurtres en série de Toragay et confirme l'implication de Père Noël.
  • Plus tard dans le livret, Gammon Octo commente l’implication de Julia dans la source des meurtres de Margarita et sa connexion avec la Poupée Clockworker ; en se basant dessus, il émet l‘hypothèse que les actions de Margarita étaient intentionnelles et visaient apporter une incarnation du démon. </span>
  • Durant la majeure partie de la chanson, le son bouillonant du « gift » peut être entendu en fond sonore.