FANDOM


La Tête Exposée à Onigashima est une chanson de Mothy, sortie le 25 février 2015 sur l'album Sept Crimes et Châtiments. Elle raconte l'arrivée d'un moine itinérant à Enbizaka et sa découverte de la tête d'une criminelle exposée en place publique.

RésuméModifier

« La tête coupée d'Onigashima... »
―Gakusha[src]

Dans le centre d'Onigashima, Jakoku, où Enbizaka se trouve, une tête coupée pend à partir d'un site d'exécution. Un moine itinérant traversant la région se demande quel genre de crime la tête a bien pu commettre et demande au peuple; il apprend que le propriétaire d'un magasin de vêtements et sa famille ont été assassinés par la tête. Demandant pourquoi la belle femme du conte a tué ces gens, le moine constate que la tête Onigashima ne dit pas un mot.

Le lendemain, le moine visite le site pour effectuer le service commémoratif et voit un garçon; interrogeant qui il était, le moine apprend que l'enfant est celui qui a coupé la tête sur le site. Il remarque que la femme était à la fois pécheresse et pitoyable avant qu'il ne joigne les mains avec le moine et ne chante les rites. Notant que la femme fut autrefois une tailleuse habile, la tête coupée d'Enbizaka ne porte pas plus habilement ses ciseaux. Il est également à noter que peu importe la beauté d'un kimono, la tête coupée en fin de compte ne peut pas en porter sans un torse.

CompositionModifier

La chanson est composée dans le style d'une ballade traditionnelle japonaise. Il utilise des instruments traditionnels japonais comme un shakuhachi et un biwa, ainsi qu'une batterie moderne. La mélodie principale commence à 0,03, et continue jusqu'au premier verset à 0,24. La première pré-refrain commence à 1,07, avec le refrain suivant à 1,17. la mélodie principale reprend ensuite, et le second verset commençant à 1,48. Le deuxième pré-refrain commence à 2,33, précédant le deuxième refrain à partir de 2,41. Un solo instrumental commence après, à 2,54. Le pré-refrain final commence à 3.13, et la chanson change d'une octaves pour le refrain final à 3,23. Une brève outro commence à 3,35, et se termine à 3.44, la fin de la chanson.

ParolesModifier

もしも 忘れなければ

鬼ヶ島の中央に円尾坂
坂の上の刑場にはさらし首
長い血染めの髪 風に吹かれ
さらりさらり横に流れゆく

いかなる罪犯した首であろうか
何も知らぬ旅の僧が人に問う
呉服屋の主人とその家族を
鋏で刺した女だという

かように美麗な女子(おんなご)が
なにゆえ人を殺めたか

野ざらしの女は何も語らない
嗚呼 鬼ヶ島 さらし首

咎人の供養も愚僧の務め
あくる日も訪れた円尾坂の上
首の前に先客 童(わらし)が一人
彼はいかなる者であろうか

僧の問いに童はこう答えた
この首を切り落としたのは自分だと
罪深き女だが憐れでもある
共に手を合わせ経を唱えた

女は腕のいい仕立屋で
雅 (みやび)な著物を織ったという

されどもう鋏を持つ腕もない
嗚呼 円尾坂 さらし首

どんなに綺麗な着物でも
胴が無ければ着られない

野ざらしの女は何も語らない
嗚呼 鬼ヶ島 さらし首
嗚呼 円尾坂 さらし首

Moshimo wasure nakereba

Onigashima no chuuou ni enbizaka
Saka no ue no keijou ni wa sarashi kubi
Nagai chizome no kami kaze ni fukare
Sarari sarari yoko ni nagareyuku

Ikanaru tsumi okashita kubi de arou ka
Nanimo shiranu tabi no sou ga hito ni tou
Gofukuya no shuujin to sono kazoku wo
Hasami de sashita onna da to iu

Kayou ni bireina onnago ga
Naniyue hito wo ayameta ka

Nozarashi no onna wa nanimo kataranai
Aa onigashima sarashi kubi

Toganin no kuyou mo sou no tsutome
Akuru hi mo otozureta enbizaka no ue
Kubi no mae ni senkyaku warashi ga hitori
Kare wa ikanaru mono de arou ka

Sou no toi ni warashi wa kou kotaeta
Kono kubi wo kiriotoshita no wa jibun da to
Tsumibukaki onna da ga aware demo aru
Tomo ni te wo awase kei wo tonaeta

Onna wa ude no ii shitateya de
Miyabi na kimono wo otta to iu

Saredomo mou hasami wo motsu ude mo nai
Aa enbizaka sarashi kubi

Donna ni kirei na kimono demo
Dou ga nakereba kirarenai

Nozarashi no onna wa nanimo kataranai
Aa onigashima sarashi kubi
Aa enbizaka sarashi kubi

Chansons associéesModifier

La Tailleuse d'EnbizakaModifier

Les événements mentionnés dans La Tête Exposée à Onigashima font référence à La Tailleuse d'Enbizaka, montrant la folie et la jalousie de Kayo qui l'ont poussées à commettre les meurtres. Son talent avec les ciseaux est également représenté dans la chanson et qui furent ses victimes : une famille de 4 enfants dont le fils aîné était le propriétaire d'une boutique de vêtements.

AlbumsModifier

ApparitionsModifier

AnecdotesModifier

ConceptualisationModifier

  • Onigashima (littéralement « île des ogres ») est le nom d'une île de la mythologie japonaise sur laquelle se rend le personnage folklorique Momotarō.
  • Mothy a révélé sur Twitter avoir écrit cette chanson car il voulait composer une chanson de genre enka.[1]

SourcesModifier

  1. Twitter - @mothy_akuno [1]