FANDOM



La Démence du Duc Venomania est une chanson produite par Akuno-P et sortie le 25 juillet 2010. Cette chanson fait partie de la Série des Sept Péchés Capitaux, et représente la Luxure.

RésuméModifier

L'histoire se déroule à Asmodean. Le Duc Sateriasis Venomania accueille une femme qui pénètre dans son manoir, et lui explique comment il a passé un contrat avec un Démon pour obtenir un charisme irrésistible. De nombreuses femmes affluent donc dans son manoir et rejoignent le harem qu'il s'est créé. Le Duc brûle tous ses vieux portraits, révélant ainsi qu'il avait subi des moqueries sur son apparence physique pendant son enfance. Il embrasse ensuite une autre jeune femme de son harem, Gumina Glassred, qui était son amie d'enfance mais l'a ridiculisé en public. Venomania continue à agrandir son harem, provoquant de nombreuses disparitions de femmes partout dans le pays.

Un jour, le Duc accueille une nouvelle captive entrant dans son manoir et l'invite à danser ; la "jeune femme" le poignarde alors avec un couteau et se révèle être en réalité un homme en quête de son amour perdu, qui était également prisonnière du Duc. Dû à sa blessure et à l'effet du poison sur le couteau, Venomania s'effondre et son enchantement sur les femmes se brise ; elles s'enfuient toutes hors du manoir. Il agonisait lorsqu'il a croisé le regard de Gumina et l'a implorée de rester, ajoutant qu'il ne lui avait encore jamais dit qu'il l'aimait.

Composition Modifier

La chanson a été produite en utilisant les logiciels VOCALOID et VOCALOID2. Kamui Gackpo a le rôle principal, et Akuno-P a également utilisé KAITO, MEIKO, Hatsune Miku,Megurine Luka, et GUMI. La chanson utilise des percussions de synthèse, un synthétiseur, un violon ainsi qu'une extention du synthétiseur YAMAHA pour le piano.

La chanson commence avec un bruit de vent qui souffle, puis on peut entendre des portes s'ouvrir en grinçant à 0.26. L'effet sonore des portes qui se ferment est à 0.30, suivi du début de l'instrumental. A 0.55, le premier couplet est chanté par Gackpo. Le premier pont commence à 1.17, avec un duo entre Luka et Miku. A 1.28, le premier refrain démarre, précédant une pause instrumentale à 1.45. Le second couplet, toujours chanté par Gackpo, commence à 1.56, suivi du deuxième pont à 2.18, cette fois un duo entre Gumi et MEIKO. Le deuxième refrain est chanté à 2.28, précédent une autre pause instrumentale qui débute à 2.45. Le troisième couplet commence à 3.06, puis s'enchaîne avec un pont chanté par KAITO sur deux octaves différentes. Le refrain final est chanté à 3.41, suivi par l'instrumental qu'on pouvait entendre au début de la chanson, et qui durera jusqu'à la fin, à 4.32.

ParolesModifier

さあ、踊ろうか

今日もまた美しい淑女が 
僕の元 訪れる
微笑みを浮かべる貴女は 
新しい妻となる
禁断の悪魔との契約 
手に入れたこの力
僕を見た 全ての女は
魅了され 堕ちていく

女性を魅了する力を手に入れた
男は一人住む屋敷の地下室に
気に入った女を次々と連れ込み
ハーレムを作り上げた

毒を秘めたリビドーの味 
突き刺した刃の快楽
血と汗は混じり合いやがて 
紫の滴へと変わる

服を脱ぎ捨て抱き合えば 
現実へはもう二度と戻れない

燃やされた昔の肖像画 
捨て去った過去の僕
誰しもがあざけり笑った 
あの顔は忘れたい
傍らの可愛い娘を
抱き寄せてキスをする
彼女はそう かつて僕のこと
馬鹿にした幼馴染

ある日を境にして国中の女が
いつしか次々と行くへをくらませた
あるものは女房あるものは娘を
失い途方に暮れた

闇に染まるリビドーの色 
とどまらぬ無限の欲情
幻想は全てを呑み込み 
僕はもう人ではなくなる

神に逆らい堕落する 
これが僕の望んでた狂気のnight

今日もまた美しい淑女が 
僕の元 訪れる
さあおいで僕の胸の中 
踊ろうよこのハーレムで
近づいた貴方を抱きしめ 
微笑んだその瞬間
突然の鋭い痛みと 
血に染まる僕の胸

消えた恋人を探してた若者
居場所を突き止めた 悪魔の住む屋敷
若者は女装して悪魔に近づいた
懐の刀を悪魔に突き刺した

毒を秘めた刀が刺さり
僕はその場に倒れこんだ
血と汗は混じり合いやがて
紫の滴へと変わっていく
術のとけた女たちは全て
我に返り屋敷から逃げ出した
僕のこと一瞬だけ見て
最後に屋敷から出たのは

あの幼馴染 待ってよ
まだ君に好きだと言ってない

Saa odouroka

Kyou mo mata utsukushii onna ga
Boku no moto otozureru
Hohoemi wo ukaberu anata wa
Atarashii tsuma to naru
Kindan no akuma to no keiyaku
Te ni ireta kono chikara
Boku wo mita subete no onna wa
Miryou sare ochite iku

Josei wo miryou suru chikara wo te ni ireta
Otoko wa hitori sumu yashiki no chikashitsu ni
Ki ni itta onna wo tsugitsugi to tsurekomi
HAAREMU wo tsukuriageta

Doku wo himeta RIBIDOO no aji
Tsukisashita yaiba no kairaku
Chi to ase wa majiri ai yagate
Murasaki no shizuku e to kawaru

Fuku wo nugisute dakiaeba
Genjitsu e wa mou nido to modorenai

Moyasareta mukashi no shouzouga
Sutesatta kako no boku
Dare shi mo ga azakeri waratta
Ano kao wa wasuretai
Katawara no kawaii onna wo
Idakiyosete KISU wo suru
Kanojo wa sou katsute boku no koto
Baka ni shita osananajimi

Aru hi wo sakai ni shite kunijuu no onna ga
Itsu shika tsugitsugi to yuku e wo kuramaseta
Aru mono wa nyoubou aru mono wa musume wo
Ushinai tohou ni kureta

Yami ni somaru RIBIDOO no iro
Todomaranu mugen no yoku
Gensou wa subete wo nomikomi
Boku wa mou hito de wa naku naru

Kami ni sakarai daraku suru
Kore ga boku no nozondeta kyouki no night

Kyou mo mata utsukushii onna ga
Boku no moto otozureru
Saa oide boku no mune no naka
Odorou yo kono HAAREMU de
Chikadzuita anata wo dakishime
Hohoenda sono shunkan
Totsuzen no surudoi itami to
Chi ni somaru boku no mune

Kieta koibito wo sagashiteta wakamono
Ibasho wo tsukitometa akuma no sumu yashiki
Wakamono wa josou shite akuma ni chikadzuita
Futokoro no katana wo akuma ni tsukisashita

Doku wo himeta katana ga sasari
Boku wa sono ba ni taorekonda
Chi to ase wa majiri ai yagate
Murasaki no shizuku e to kawatte iku
Jutsu no toketa onnatachi wa subete
Ware ni kaeri yashiki kara nigedashita
Boku no koto isshun dake mite
Saigo ni yashiki kara deta no wa

Ano osananajimi matte yo
Mada kimi ni suki da to itte nai

Chansons associées Modifier

La Fleur du Plateau Modifier

La Fleur du Plateau raconte la vie d'une des victimes du Duc, Mikulia Greeonio, après l'Incident Venomania.

Chrono Story  Modifier

Chrono Story fait une référence visuelle à La Démence du Duc Venomania : Elluka Clockworker y est montrée, se tenant devant le manoir du Duc.

Albums Modifier

ApparitionsModifier

Anecdotes Modifier

Origines et Conceptualisation Modifier

  • Le titre anglais de la chanson, "Dance with Asmodeus", signifie littéralement "Danse avec Asmodée" et est une référence à Asmodée, le démon patron de la Luxure ; il s'agit également d'une référence à la phrase que le Duc prononçait habituellement avant d'inviter une de ses captives à danser.
  • Le nom démence désigne à la fois un comportement extravagant et déraisonnable et un trouble psychologique entraînant une certaine irresponsabilité. Il fait ici référence à la conduite exagérée du Duc, conduit par son propre désir, et la folie qui l'a poussé à enlever des femmes pour les forcer à satisfaire ses désirs.
  • Le nom Venomania est la combinaison de deux mots anglais, venom et nymphomania, littéralement "venin" et "nymphomanie". La nymphomanie est une exagération du désir sexuel féminin, faisant référence à l'emprise du Duc sur ses victimes.  

CuriositésModifier

  • Un manga basé sur la chanson a été commercialisé, servant de prélude à l'adaptation en light novel de la chanson. 
  • Dans le clip de la chanson, une liste des femmes disparues apparait après chaque refrain et révèle la dépravation grandissante de Venomania. Après le second refrain, ses victimes incluent une femme de 62 ans et trois jeunes filles dont les âges ont été censurés ; celui de l'une d'entre elles ne comportait qu'un seul chiffre.
  • Certains des noms, âges et professions des femmes disparues sont des références à l'Histoire du Mal. La plupart de leurs noms sont basés sur les noms de Vocaloids féminins.
  • Josephine Francois, dont l'âge et la profession sont censurés, est une référence directe à la jument préférée de Riliane Lucifen d'Autriche dans La Fille du Mal.
  • Ironiquement, la chanson fait écho aux commentaires de Venomania dans le premier refrain, à propos de sa "libido empoisonnée" et du "plaisir apporté par la lame", qui mêle son sang et sa transpiration jusqu'à ce que le mélange prenne une teinte violette. A la fin de la chanson, le Duc est poignardé au moyen d'un couteau empoisonné, son sang et sa transpiration se mêlent alors et ont une couleur violette.
  • Cette chanson a été remixée par mothy, et le remix était disponible à l'achat du manga.